Journée oecuménique le jeudi 18 juillet

L’unité des chrétiens nous tiens à cœur en ce sens qu’elle est un désir du Christ lui-même : « que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi », et qu’elle est une des conditions de l’annonce de la Bonne Nouvelle au monde : « qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21).

Ils nous semble qu’habitant en Suisse, lieu géographique d’une des plus grandes division entre chrétiens, nous nous devons spécialement à cette quête d’unité.

Nous sommes également habités par l’intuition que les lignes de démarcations habituelles et classiques ont laissé la place aujourd’hui à d’autres lignes, plus subtiles et intérieures, permettant d’envisager une certaine réalisation de cette unité, au-delà des rivalités et accueillant le meilleur des différentes confessions.

Voilà en quelques mots les raisons pour lesquelles nous proposons, dans le cadre de notre festival, une ouverture œcuménique dans l’intention de contribuer à cette tâche.